Le français va devenir l’une des langues les plus parlées au monde

Partager cet Article

Auteur:

Le français ? Souvent décriée, réputée difficile, jugée menacée de disparition, la langue de Molière va bien : de plus en plus parlée à travers le …

Aujourd’hui 05:00 par J. C. , actualisé à 09:24 Vu 2088 fois

C’est le thème de cette année : sur Internet, le français est la quatrième langue la plus utilisée.  Photo Julio Pelaez
C’est le thème de cette année : sur Internet, le français est la quatrième langue la plus utilisée. Photo Julio Pelaez
Les plus

La candidature de Paris aux jeux Olympiques accompagnée par un slogan en anglais ? Voilà qui a agacé la ministre de la Culture Audrey Azoulay : s’en émouvant auprès des organisateurs, elle leur a signalé qu’il « n’est pas interdit, d’ailleurs, qu’un slogan en français soit poétique, inventif… » Le français a toujours le vent en poupe : cinquième langue la plus parlée au monde, elle devrait devenir 2 ou 3e dans quelques années – du fait de la démographie très dynamique de pays francophones, au sud de la Méditerranée : à l’horizon 2050, 90 % des francophones du monde vivront en effet en Afrique. En attendant, la 22e Semaine de la langue française et de la francophonie a débuté hier avec des dizaines d’événements organisés dans tout le pays.

Une langue toujours appréciée

Très parlé à travers le monde, le français reste aussi une langue appréciée : Lorsqu’on demande aux Français « à quels symboles de l’institution française êtes-vous attaché ? », 95 % citent « la langue française » (1).

À l’étranger, le français est aussi privilégié : à travers le monde, il s’agit du second choix des élèves qui souhaitent apprendre une langue étrangère, derrière l’indétrônable langue de Shakespeare. Et pourtant… chez les anglophones, nombre d’expressions françaises intraduisibles ou jugées « so chic » sont utilisées. Ainsi, même en version originale, les films américains ou britanniques sont parsemés des classiques « déjà-vu », « rendez-vous », « cliché » mais aussi d’« au contraire », « amuse-bouche », « hors d’œuvres », « bon appétit »… La plupart se rapportent à la cuisine française, mais les anglophones utilisent aussi allégrement « ballet », « café » (le lieu), « boutique »… et aussi « faux », alors que les francophones utilisent de plus en plus souvent… « fake » !

Une langue qui évolue

Bref, la langue, française ou non, est vivante, évolue, se transforme. Un aspect que ne renie pas Bernard Pivot, président de l’académie Goncourt et parrain de cette Semaine de la francophonie.

S’il se montre très attaché à l’emploi du mot juste, à l’écriture précise, à la syntaxe, la grammaire, et la conjugaison, l’ex-égérie des fameuses dictées qui portaient son nom n’est pas fermé au changement. L’apparition de nouveaux mots dans le dictionnaire, très bien. Mais point trop n’en faut : « S’attaquer à l’accent circonflexe, c’est dénaturer la langue française. C’est une atteinte à l’esthétique des mots ! », affirme-t-il, le plus sérieusement du monde.

Cette année, Internet est à l’honneur. Une gageure, tant l’anglais est omniprésent sur la Toile, donnant parfois l’impression aux non-initiés que les adeptes des réseaux parlent une langue étrangère. Pourtant, la langue de Molière est la quatrième langue la plus utilisée sur Internet et sur les réseaux sociaux. Pour l’occasion, l’opération « Dis-moi dix mots » propose la version française de dix termes anglophones relatifs à Internet.

1. Sondage Ifop-Fiducial réalisé sur un panel représentatif de 1 505 personnes majeures.

http://www.lalsace.fr/actualite/2017/03/19/le-francais-va-devenir-l-une-des-plus-parlees-au-monde

Commentaires clos