BEN GUERIR : Le deuxième symposium de l’UPF a revêtu le succès escompté

Partager cet Article

Auteur:

 

Infos Plus Gabon! – le portail d actualités Gabonaises, Plus d infos, Gabon, Le Gabon, Informations du Gabon, News,Nouvelles, Actualités Gabon, Gabon Infos, Gabon Économie, Économie du Gabon, Libreville Actualités, Port-Gentil actualités, gouvernement, Politique.


BEN GUERIR : Le deuxième symposium de l’UPF a revêtu le succès escompté

    
14 Avril 2017
Par  Antoine  N.  Lawson
LIBREVILLE, 14  avril (Infosplusgabon) – Après  Monaco,  l’Union  internationale de la Presse francophone  (UIPF) a  organisé les  30 et  31 mars  au sein  de  l’Université Polytechnique Mohammed VI  de  Ben guérir, au Maroc,   son  deuxième symposium autour du  thème  «  Medias, environnement et  développement  durable en Afrique ». Pour bon nombre des participants,  la  rencontre  fut un succès.

 

 

Il a  été rappelé tout le  long des travaux que les journalistes devraient être sensibilisés aux questions de  développement  durable afin d’expliquer à leur  tour  au   grand public  ces notions  qu’appréhendaient  depuis  longtemps  les écologistes. La  Francophonie  comme  les  journalistes  doit  jouer un  rôle moteur pour défendre avec   vigueur que  le développement  durable ne peut  être concevable que  grâce au  maintien de  la  diversité culturelle et forcement linguistique.
Un des ateliers  consacrés au  symposium  avait  pour  thème  «   Les  Médias doivent-ils  prendre  position ? ». Cette  question  qui  tombait à  propos a  eu  pour  intérêt d’interpeller  les  journalistes dans  leur  implication pour  vulgariser  les  concepts du  développement durable.
Il  s’agissait de  débattre,  notamment,  des  rapports  entre les  médias  et  les questions environnementales.  150  journalistes membres de  l’Union de la presse  francophone(UPF) et des  sympathisants ont échangé sur des  thématiques  diverses pour relever, selon le président international de l’UPF,  Madiambal Diagne,  le  challenge  environnemental.
Rappelons que  ce  deuxième  symposium a  été  organisé  par  la  section UPF Maroc,  présidée  par Meriem  Oughiri,  en  outre secrétaire  générale de  la  Rédaction du  Journal L’Economiste,  premier   quotidien  économique du Maroc.

 

Comment les  médias  peuvent-ils  intéresser le  public ?

 

Le rôle des  médias  est  d’informer l’opinion publique  et de donner un élan politique  et pédagogique aux sujets  ayant  trait à  l’environnement et  au  développement durable. Comment équilibrer le besoin d’une croissance économique mondiale avec les soucis de justice sociale et de sauvegarde de l’environnement ?  Madame Maria  Snoussi,  présidente du  Conseil de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) Maroc,  a  expliqué que  « le  concept nouveau du développement durable, né du rapport établi en 1990 par la Commission mondiale sur l’environnement et le développement, alors sous la présidence de Mme Gro Harlem Brundtland, ex-Premier Ministre de Norvège, a pris forme au cours des  vingt  dernières années et a été défini comme un développement durable qui « satisfait les besoins du présent sans compromettre la possibilité pour les générations futures de satisfaire les besoins qui seront les leurs ».
L’agenda du développement durable est vaste puisqu’il couvre des sujets aussi divers que  la perte de la couche d’ozone, le travail des enfants ou encore les investissements socialement responsables et la mondialisation.
Les questions auxquelles les  tables rondes ont  essayé de trouver des réponses avaient trait à la manière dont les télévisions,  radio et  journaux  couvrent les questions relatives au développement durable.  Aussi, faut-il comprendre ce que les médias entendent par développement durable, ce qu’ils font pour couvrir cette question et ce qu’ils considèrent être leurs responsabilités.

 

 

FIN/INFOSPLUSGABON/HOP/2017
http://www.infosplusgabon.com/index.php/actualites/submenu-1/2800-ben-guerir-le-deuxieme-symposium-de-lupf-a-revetu-le-succes-escompte

Commentaires clos