VIOLENCES AU KASAÏ: LE CONSEILLER SPÉCIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU DÉPÊCHÉ À KINSHASA

Partager cet Article

Auteur:

Adama Dieng vient à Kinshasa pour « mieux comprendre l’évolution de la situation préoccupante dans les Provinces du Kasaï et autres ».

Dans un communiqué publié, lundi 19 juin 2017 à Kinshasa, la Division de l’information publique de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco) informe l’arrivée, ce lundi à Kinshasa, du Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la prévention du génocide, Adama Dieng.

Il effectuera à partir de ce lundi 19 juin 2017, une visite de six jours en République démocratique du Congo.

  1. Adama Dieng qui est attendu ce lundi soir à Kinshasa, vient pour « mieux comprendre l’évolution de la situation préoccupante dans les Provinces du Kasaï et autres ; mais également pour voir dans quelle mesure, il est possible de soutenir les efforts visant à mettre fin à la violence dans les régions affectées par celle-ci et prévenir de nouvelles atrocités contre les populations civiles congolaises», précise le communiqué.

Durant son séjour en RDC, poursuit-il, M. Dieng rencontrera à cet égard, les autorités gouvernementales, la Société civile, les autorités religieuses, l’Equipe-pays des Nations Unies et la Monusco. Outre Kinshasa, renseigne la même source, le Conseiller spécial du Secrétaire général de l’Onu devrait se rendre sur le terrain, notamment à Kananga et Tshikapa. Il conclura sa visite en RDC par une conférence de presse le samedi matin (à 9 heures précises) au Quartier général de la Monusco.

Le mandat du Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la prévention du génocide est de « renforcer le rôle des Nations Unies dans la prévention du génocide, des crimes de guerre, du nettoyage ethnique et des crimes contre l’humanité en recueillant et en évaluant des informations sur les situations préoccupantes et en préconisant une action préventive appropriée ».

Commentaires clos