Francophonie : L’OIF publie son second rapport sur la langue française dans le monde

Partager cet Article

Auteur:

Mots-clefs:

jeudi 6 novembre 2014
Adiac-congo.com (Média : Congo/RDC)
L’administrateur de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Clément Duhaime et le responsable de l’observatoire de la langue française, Alexandre Wolff, ont présenté, mercredi 5 octobre devant la presse, le second rapport quadriennal sur l’état de la langue française dans le monde.
 » Le français est une langue mondiale qui se porte bien « , tel pourrait être le sous-titre du second rapport sur l’état de la langue française. Seule langue parlée sur tous les continents avec l’anglais, le français est avec ses 274 millions de locuteurs sur une centaine de pays étudiés, la 5ème langue mondiale, en progression de 7 % entre 2010 et 2014, date de la dernière étude. Le pourcentage de hausse du nombre de francophones monte même jusqu’à 15, voire 30 %, dans de nombreux pays d’Afrique sub-saharienne du fait de la forte croissance démographique sur le continent. Cette dynamique pourrait se poursuivre à condition que les systèmes éducatifs africains soient en capacité d’absorber les effectifs d’étudiants de plus en plus nombreux et dispensent une bonne qualité d’enseignement.
2ème langue la plus apprise dans le monde, le français est enseigné par 900.000 professeurs
212 millions de personnes à travers le monde, dont plus de la moitié sont en Afrique, font un usage quotidien du français et 125 millions l’apprennent notamment aux États-Unis, au Mexique, au Brésil, au Costa-Rica, en Inde, en Chine, au Nigéria, en Angola, en Australie, en Syrie et en Ouzbékistan. Le français est, après l’anglais, la 2ème langue la plus apprise dans le monde, enseignée par 900.000 professeurs. La France est également le 3ème pays d’accueil d’étudiants étrangers après les États-Unis et l’Angleterre.
Le Français est également une langue économique grâce au potentiel en ressources humaines, économiques et en ressources naturelles de l’Afrique qui attire tous les regards dans un contexte économique mondial plutôt morose. Le français est après l’anglais et le chinois la 3ème langue des affaires dans le monde. La proximité linguistique a des retombées économiques directes pour les pays de l’espace francophone. Celle-ci engendre 22% de flux commerciaux et 6% de richesses supplémentaires par habitant en moyenne entre deux pays de l’espace francophone.
Le français est également la 4ème langue d’internet et 2ème langue d’information internationale dans les médias. Seul bémol, le français, même s’il demeure la 2ème langue de travail dans la plupart des organisations internationales, y régresse avec la tendance à l’unilinguisme ce qui  » compromet la participation et l’expression des non anglophones « , note le rapport. L’état du français dans le monde a, dans son édition 2014, consacré une enquête importante à l’Afrique centrale avec les chercheurs de l’Agence universitaire de la Francophonie.
Le rapport est disponible aux éditions Nathan.
Rose-Marie Bouboutou
[

Pays:

Source:

Commentaires clos