Santé : Mtn Congo va en guerre contre Ebola

Partager cet Article

Auteur:

Par MTN Congo – 16/12/2014

Africa Against Ebola : la compagnie de téléphonie mobile répond positivement à l’appel de collecte de fonds de l’UA

La société de téléphonie mobile, MTN Congo, préoccupée par l’ampleur qu’a prise la propagation du virus à fièvre hémorragique Ebola en Afrique, particulièrement dans la partie ouest, et consciente de sa responsabilité sociétale, n’a pas hésité un seul instant à répondre positivement à l’appel solennel de l’Union Africaine (UA), à travers la voix de sa présidente, Mme Nkosazana Dlamini Zuma : «Nous sommes conscients qu’il est urgent pour nous tous d’en faire plus et d’agir rapidement. Permettez-moi de répéter mon appel à tous les Africains : déployez tous vos efforts de solidarité pour nos frères et sœurs au Liberia, Sierra Leone et Guinée».

Dans son mot à l’endroit de tous ses collègues MTNers et, par-delà, tous les Africains, le directeur général de MTN Congo, M. Freddy Tchala, relève que « MTN Congo est infiniment honoré de contribuer à cette initiative salutaire à travers la campagne internationale « Africa against Ebola » (L’Afrique contre Ebola)… Et que le fait de servir aux côtés du gouvernement congolais, à travers le ministère de la Santé et de la Population, la représentation de l’OMS au Congo et l’UA, est plus qu’une responsabilité à l’égard de nos populations respectives ». Ceci, d’autant plus que « le Groupe sud-africain, MTN, est présent dans la plupart des pays africains touchés par le virus ». «Nous avons douloureusement conscience de l’ampleur du drame qui nous guette. C’est donc dans cette optique que l’utilisation des nouvelles technologies de l’information peut être un véritable levier de fonds pour des causes nationales de grandes envergures comme la fièvre hémorragique », soutient-il.

Campagne SMS de collecte de fonds 
Cette réponse à l’appel de l’UA s’est voulue pratique par les responsables de MTN Congo qui ont annoncé le mercredi 10 décembre dernier à Brazzaville, au cours d’une conférence de presse conjointe avec ceux de la société Airtel, le lancement d’une campagne de collecte de fonds, en présence d’un représentant du ministère de la Santé et de la Population, le Dr Alexis Mourou Moyoka, du ministère des Affaires étrangères , M. Adrien Tsoula, de l’OMS au Congo, M. Boniface Biboussi. D’emblée, situant l’auditoire sur cette problématique d’Ebola, le Dr Mourou a donné des chiffres sur l’ampleur du drame. «Depuis la déclaration de cette épidémie, plus de 17.000 personnes ont déjà été infectées, avec plus de 6000 décès, principalement en Sierra Leone, au Liberia et en Guinée (Conakry).

Le Congo a un grand trafic avec les pays de l’Afrique de l’ouest ; une grande communauté ouest africaine vit dans notre pays et ceci se traduit par des échanges permanents entre notre pays et les pays actuellement touchés. Le Congo a connu par le passé des foyers d’épidémies des maladies à virus Ebola, précisément dans la Cuvette-ouest », a-t-il précisé, soulignant que le gouvernement congolais a mis en place un « Plan national de contingence » pour la prévention et la préparation à la riposte à cette épidémie, avec l’appui des partenaires techniques et financiers du pays…« Dans ce cadre, il est nécessaire de renforcer le partenariat avec le secteur privé, de manière à favoriser sa mise en œuvre, et permettre au Congo et à l’ensemble de l’Afrique de relever ce défi.

C’est donc avec une grande satisfaction que le ministère de la Santé et de la Population a accueilli l’initiative de l’UA dont l’appropriation dans notre pays par les sociétés de téléphonie mobile MTN et Airtel, constitue un gage de plus dans la mise en œuvre du Plan national de contingence », a-t-il poursuivi, en informant sur les modes de transmission du virus Ebola, à savoir par contamination inter-humaine, mais également à travers le contact avec les mammifères qui nous entourent, surtout dans les pays forestiers comme le nôtre où la consommation de la viande de brousse est courante », a poursuivi le Dr Mourou, qualifiant de « foudroyant » le virus Ebola.

Pour sa part, le directeur de la Fondation MTN Congo, M. Cyriaque Okoumou Ombolla, mettant l’accent sur le fait que la société MTN Congo ne pouvait restée « indifférente » face à cette tragédie que vivent « nos frères africains », a appelé les Congolais à faire preuve de solidarité, en envoyant leurs contributions sous forme de SMS « Stop ebola » d’une valeur de 100 F CFA au numéro MTN 33 33. Et il a aussi demandé l’implication des journalistes et des médias dans la sensibilisation du public sur cette campagne de collecte de fonds pour aider, soutenir les pays touchés par cette épidémie. Faudrait-il rappeler à tous, comme le conclut à juste titre M. Freddy Tchala dans son interpellation, que « ladite problématique est une affaire de tous les Congolais, dont l’ensemble des abonnés au réseau MTN Congo » et qu’ « à travers cette initiative nous réussirons à contribuer aux programmes d’éradication de l’Ebola à travers l’Afrique, d’une part, et anticiper sur un éventuel impact socio-économique de la flambée épidémique dans notre pays, d’autre part ».

Conseils sur comment éviter Ebola 
Pour éviter Ebola, les experts en santé recommandent une hygiène minutieuse, en évitant tout contact avec le sang et les fluides corporels ; ne pas consommer les animaux trouvés morts dans la nature, ou manipuler ceux qui sont morts ; la viande doit être bien cuite avant d’être consommée ; lavez les mains fréquemment avec de l’eau et du savon, surtout de retour des toilettes et pendant la préparation des repas ; ne pas manipuler les objets qui ont pu entrer en contact avec le sang ou les fluides corporels d’une personne infectée ; éviter les rituels funéraires ou de sépulture qui nécessitent la manipulation du corps de quelqu’un qui a succombé à Ebola… Le virus Ebola est une maladie de la fièvre hémorragique hautement contagieuse, qui est causée par l’un des cinq différents virus Ebola et conduit à une sévère expression de la maladie avec un taux de mortalité élevé. En guise de contribution à cette campagne africaine de lutte contre Ebola, il revient donc à chacun de nous de faire ce geste simple mais combien salutaire d’écrire ce SMS « Stop ebola » et de l’envoyer au numéro 33 33.

Pays:

Source:

Commentaires clos