Cameroun : braconnage massif d’éléphants dans le parc national de Bouba Ndjidda

Partager cet Article

Auteur:

Des cavaliers en provenance du Soudan sont soupçonnés de se livrer au braconnage dans le parc national de Bouba Ndjidda depuis plusieurs jours. Près d’une dizaine de carcasse d’éléphants y ont été découvertes.

Des cavaliers originaires du Soudan sont soupçonnés de se livrer au braconnage d’éléphants dans le parc national de Bouba Ndjidda, au nord du Cameroun depuis plusieurs jours, rapporte Koaci.com.

Intervention du BIR

Cinq pachydermes ont été retrouvés sans leurs défenses la semaine dernière tandis que mardi, cinq autres ont été retrouvés morts, dont eux sans leurs défenses.

Des éléments du Bataillon d’intervention rapide (BIR) qui patrouillaient dans la région sont partis à la poursuite des malfaiteurs.

200 éléphants tués en 2012

En 2012, 200 éléphants ont été tués par des braconniers. Cette région, à la croisée du sud du Tchad et du Soudan, du nord du Cameroun et de la Centrafrique est très poreuse et permet aux braconniers d’un jour de facilement échapper aux autorités.

Le parc national de Bouba Ndjidda qui s’étend sur une surface de 220 000 hectares entourés d’une zone de 770 000 hectares inhabitée est le plus grand parc du pays. On y trouve des lions antilopes, des Elands de Derby, éléphants, hippopotames, buffles chevaux et autres girafes et phacochères.

Pays:

Source:

Commentaires clos