OMS Afrique : La Botswanaise Matshidiso Moeti prend les rênes

Partager cet Article

Auteur:

Mots-clefs:

La Direction régionale de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) pour l’Afrique a une nouvelle patronne. Il s’agit de Docteur Matshidiso Moeti déjà désigné en novembre dernier à Cotonou (Bénin), en qualité de Directeur régional, par les ministres de la Santé des 47 États membres de la Région africaine de l’Oms, lors de la session annuelle du Comité régional de l’Afrique. Cette nomination a été entérinée hier à Genève par le Conseil exécutif de l’Oms, réuni dans le cadre de sa 136ème session.

Un communiqué de l’Oms, parvenu à la Rédaction nous apprend que «Madame Moeti prendra ses fonctions le 1er février 2015, pour un mandat de cinq ans, et succèdera au Dr Luis Gomes Sambo, qui a occupé le poste de Directeur régional au cours des dix dernières années.»

S’exprimant après sa nomination, le Dr Moeti, a promis selon le document, dès son entrée en fonctions, «d’accorder la priorité absolue à l’éradication de l’épidémie de maladie à virus Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest. Le Dr Moeti travaillera avec les collègues de l’Oms et les partenaires pour aider les pays touchés à enrayer la propagation de l’épidémie d’Ebola en vue de parvenir à l’objectif de «zéro cas», tout en amorçant le programme de redressement, qui passe par l’établissement de systèmes de santé résilients capables de résister à des chocs similaires à l’avenir.»

Toujours à propos de la maladie à virus Ebola, le nouveau Directeur régional de l’Oms pour l’Afrique a fait remarquer «que l’épidémie, marquée par son effet dévastateur sur la santé, les familles, les moyens de subsistance et la sécurité dans les pays les plus touchés, avait été un tragique, rappel de la nécessité d’investir dans les services de santé de qualité assurée et équitables qui profitent à tous les citoyens, et de la nécessité de renforcer la préparation et la capacité à contenir les maladies infectieuses.»

Aussi, Dr Moeti promet-elle de fournir «un appui aux pays dans leurs efforts pour accélérer les progrès vers la réduction de la mortalité maternelle et infantile et la lutte contre le Vih/Sida, la tuberculose et les maladies tropicales négligées, tout en travaillant sans relâche à la promotion des modes de vie sains et à la prévention des maladies non transmissibles.»

S’adressant aux délégués du Conseil exécutif, elle dit : «Je compte accélérer la mise en œuvre du programme mondial de réforme de l’Oms dans la Région africaine, et veiller à ce que notre Organisation soit un partenaire bien plus efficace, plus diligent et plus responsable pour nos États Membres.»

Par rapport à son pédigrée, le communiqué de l’Oms nous apprend qu’avant sa nomination à la tête de la Direction régionale de l’Oms pour l’Afrique, Dr Moeti était coordonnatrice de l’équipe d’appui inter-pays de l’Oms pour l’Afrique de l’est et australe, après avoir été Directeur régional adjoint de l’Oms pour l’Afrique. «Le Dr Moeti est un vétéran de la santé publique, qui justifie d’une expérience nationale et internationale de plus de 35 années, accumulée au ministère de la Santé publique du Botswana, puis à l’Onusida, à l’Unicef et enfin à l’Oms.

PAYS SENEGAL

THEME INTERNATIONAL

AUTEUR ALY FALL

SOURCE LE QUOTIDIEN

Pays:

Source:

Commentaires clos