XVIe Sommet de la Francophonie Le développement durable, priorité à Madagascar

Partager cet Article

Auteur:

http://www.canaltogo.com/2015/10/12/xvie-sommet-de-la-francophonie-le-d-veloppement-durable.html

 » Au nom de l’histoire qui lie Madagascar et la Francophonie, ce sommet constitue une consécration pour notre pays ». L’idée sera alors de « concilier équité sociale et rentabilité économique, préservation de l’environnement et création de richesse », souligne un communiqué de presse publié samedi par le Conseil national d’orientation du XVIème Sommet de la Francophonie. Ce plaidoyer se situe dans la droite ligne de la  » Stratégie économique pour la Francophonie  » adoptée lors du précédent Sommet à Dakar (Sénégal), en novembre 2014.

« C’est à l’issue des travaux que la présidence de la Conférence ministérielle francophone (CMF) sera transmise à la ministre malgache des Affaires étrangères, Béatrice Atallah, après un état des lieux des préparatifs du prochain Sommet de la Francophonie qui aura lieu à Antananarivo (Madagascar) en 2016 », rapporte le communiqué de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) à ce sujet.

Les questions politiques, diplomatiques et économiques, ont également été abordées selon la même source. « Concernant les vagues migratoires en provenance de l’Afrique et du Moyen-Orient, Madagascar en appelle également aux valeurs francophones ».

Après un moment de recueillement au Mémorial des victimes du génocide et une audience avec Sa Sainteté Garéguine II au Saint-Siège d’Etchmiadzine, Michaëlle Jean rencontrera des professeurs de français à l’Alliance française et prononcera une allocution à l’Université d’Etat d’Erevan sur le thème de la jeunesse et de la langue française. Elle aura des entretiens avec le président de la République, le président de l’assemblée nationale, le Premier ministre et le ministre des Affaires étrangères.

Surmontant la Grande île qui fait office de tronc, les feuilles de l’arbre se déclinent sous les cinq couleurs de la Francophonie. L’île de Madagascar, qui avait accueilli les Jeux de la Francophonie en 1997, prévoit par ailleurs un accroissement des capacités d’accueil, de transport et d’hébergement à Antananarivo, avec notamment la construction d’un nouvel aéroport international.

Pays:

Source:

Commentaires clos