Togo Une Togolaise au Koweit lance un cri de détresse aux autorités togolaises

Partager cet Article

Auteur:

http://news.icilome.com/?idnews=815427&t=une-togolaise-au-koweit-lance-un-cri-de-detresse-aux-autorites-togolaises

Nous nous inquiétions dans un précédent article de la situation de la jeune togolaise qui, à cause des traitements inhumains et dégradants qu’elle subi auprès de sa patronne, n’a pas eu d’autre choix que de se réfugier dans l’Ambassade du Togo à Koweit.
Dépossédée de son passeport et pièces d’identité, son extradition peine à se faire. Souffrante, elle a été prise en charge par l’ambassade du Togo.

Jointe au téléphone ce matin, elle s’est plaint de sa situation et s’est dite impatience de rentrer au bercail.

« Je n’ai toujours pas reçu mes papiers et mon passeport. Ma patronne est très réticente et cela me punit énormément. Même quand je suis tombée malade parce que j’ai été frappé par les gens de l’agence qui l’ont amené ici, j’ai été difficilement soignée. Car il fallait mes papiers avant d’être prises en charge par un médecin. Les démarches de l’ambassade pour récupérer mes papiers ne donnent rien jusqu’alors. Alors qu’il me les faut pour rentrer au Togo », s’est-elle plaint.

Elle n’a pas tari de reconnaissance à l’endroit de l’ambassade du Togo qui l’a recueilli depuis des jours.

« Ils ont encore promis qu’ils feront l’effort pour que je rentre au Togo très bientôt. Mais à défaut de mon passeport, ils me parlent d’un laisser passer. Je croise fort les doigts », a t-elle expliqué.

Elle a en appelé à l’intervention du gouvernement togolais pour son rapatriement.

Rappelons que nombreuses sont les jeunes filles africaines qui subissent ces traitements inhumains et dégradants dans des pays comme le Liban, Arabie Saoudite et Koweit. Ces dernières s’y rendent suite aux promesses d’emploi, mais une fois sur place, elles se rendent compte que la réalité est toute autre.

Vivement que le ministère des Affaires étrangères usent de ses prérogatives et des relations qui existent entre le Togo et le Koweit pour faciliter l’extradition de la jeune…

SJ

Pays:

Source:

Commentaires clos